Sylvie (63 ans)

Bonjour, je m’appelle Sylvie, j’aurai 63 ans en octobre 2020.

On m’a diagnostiqué une fibromyalgie en 2015 mais je pense que j’en souffrais depuis beaucoup plus longtemps : extrême fatigue en permanence et douleurs intenses un peu partout mais surtout qui se déplaçaient.

Je suis éleveur de chien et, pour moi, cette pathologie est très handicapante, je suis d’ailleurs reconnue comme adulte handicapé.
Dans le cadre de mon élevage, je fais des expositions canines (concours de beauté) et j’avais inscrit des chiens pour l’exposition de Toulouse du 22 février 2020
: c’était l’occasion de retrouver une amie et son mari qui vivent dans le Finistère. Malheureusement une poussée de fibromyalgie m’a empêchée de m’y rendre à notre grande déception.
Quand j’ai dit à mon amie que je ne pourrais pas venir, elle était très embêtée pour moi et surtout pour mes douleurs.
Le 17 février dans la journée, elle me contacte en me demandant si je connaissais la BIORESONANCE qui pourrait m'aider
. Karine en avait parlé à la personne qui suit ses chiens et ses chevaux, Christelle Dalmor qui travaille en biorésonance et naturopathie en utilisant un PS 10 de chez Rayonex. Celle-ci a pris contact avec B.T.M (dans l’Aude) qui m’a proposé un essai.

Le 28 février un rendez-vous était pris avec Claudine Baschin qui s’occupe de mon secteur et qui est venue avec le matériel ZViolyne. Après qu’elle m’ait expliqué tout ce qu’il pouvait m’apporter, j’ai pris la décision de l’essayer pour 8 semaines : le jour-même le ZViolyne était installé dans mon lit et utilisé de suite.

Cela fait donc plus d’un mois que je m’en sers et l’amélioration de ma santé ne s’est pas faite attendre : le matin je ne me levais plus fatiguée, et cela en environ 8 jours, les douleurs se sont faites moins fréquentes et moins fortes, mon sommeil beaucoup plus réparateur et, cerise sur le gâteau, mes problèmes urinaires ont presque totalement disparu. J’ai pu reprendre mon travail totalement.

Pour moi le ZViolyne est un véritable miracle, je revis et j’ai donc pris la décision de le garder définitivement.
Un très grand merci à Karine, à Christelle, à Jérôme et à Claudine de m’avoir fait connaître ZViolyne.
L’essayer c’est l’adopter.

Région Occitanie
Avril 2020

 


Partager sur :

RETOUR